Les ayants droit d’un artiste défunt ont-ils le droit d’authentifier ses oeuvres ? Libres propos sur l’affaire Double Denied

PIsPaternité et authenticité sont-elles des notions juridiques équivalentes ? Le droit moral confère-t-il à son titulaire le pouvoir de certifier les qualités substantielles du support matériel d’une œuvre d’art ? Rien n’est moins sûr. Pourtant, la pratique prospère sur cette confusion. Cela n’est satisfaisant ni pour l’esprit ni pour le marché, si sensible à la fluctuation de la cote des artistes. Une affaire retentissante et relative à une œuvre d’Andy Warhol donne matière à réflexion.

Article de David Lefranc paru in Propriétés Intellectuelles oct. 2009, n° 33